Harry Potter RPG
Bienvenue parmis-nous! Allez donc faire un petit tour dans la partie contexte et règlements, et venez vous inscrire pour s'amuser avec nous!


HP
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Félicitations à Sélénia, notre nouvelle Admin!
Félicitations à Marc et à Nathan, nos deux nouveaux modos!
Félicitations à Kayla, notre assistante graphiste en chef
Félicitation à notre graphiste, Noah!
Merci d'avoir participez au recrutement!

Partagez | 
 

 Ps; Je t'aime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

HOMINUM REVELIO

Noah Arisons
Serdaigle! -Mangemort, apprenti Auror


Messages : 142
Coupe des Maisons : 131
Date d'inscription : 16/08/2011
Localisation : Salem

Qui êtes-vous?
Âge::
Votre Baguette:: Bois d'acajou et ventricule de dragon
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Ps; Je t'aime   Dim 6 Nov - 1:18

J’avais commencé la formation auror depuis maintenant deux mois, j’en suivais une autre, mais personne au ministère ne sen doutais. Des que je le pouvais je m’éclipsais et je rejoignais Nathan et ses troupes. Mais cette fois se n’étais pas pour assouvir ma soiffe de vengeance qui menais mes pas vers l’école Poudlard. Non, mes motivations étaient autres. Trop de temps avais passé loin d’elle. Je devais la voir, entendre sa voie. C’étais risquer d’y aller, mais c’étais devenu un besoin vitale. Depuis se baiser j’en étais dépendent. Dans un nuage noir j’apparu a la lisière de la forêt interdite, juste devant l’école. La nuit tombante me donnais une couverture d’invisibilité temporaire. Sen perdre une seconde je m’élançai vers la tour de Serdaigle. M’envolent a mis parcourt pour y accéder plus rapidement. Mes sens aiguiser la repérèrent coucher dans son lit. Je repérai une fenêtre, la plus proche d’elle. Je crochetai la sécurité de la fenêtre en un rien de temps et entra en un battement d’aile. Je me retransformai et la ferma. Je m’approchai ensuite d’elle. Je m’assis sur le lit et viens lui caressé la peau. Une larme me roula sur la joue.

- Pardonne-moi. Je ne peu rester, pas après se qu’ils ont fait. Je dois remettre les choses en place avent de revenir. Te revenir.

Lui dis-je tout en tremblent de temps en temps. Je me penchai sur elle et viens l’embraser avec délicatesse et tendresse.

-Je t’aime.

Lui chuchotais-je avent de me redresser et de repartir par ou j’étais entré. Sen regardé derrière moi. Faire sa me fendais le cœur, mais resté près d’elle ne ferais que la mettre plus en danger, déjà qu’elle soi la première dans mon cœur la mettais en danger, je ne voulais pas tenter le diable. Donc je devais m’éloigner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HOMINUM REVELIO

Tiffany Knobbs



Messages : 75
Coupe des Maisons : 30
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 29
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Dim 6 Nov - 17:51



Les vacances c’était passé dans une totale anxiété. La jeune femme n’avait pas eu aucune nouvelle de celui qui faisait battre son cœur. Il n’y avait pas eu de rupture entre eux ni même de chicane. Il était juste partie. Il avait commis une erreur, il avait fait un mauvais choix mais comment lui en vouloir? Il était simplement dans une mauvaise passe et elle espérait… elle espérait. Voila l’état émotionnel de la jeune fille. Inquiète, amoureuse, fermé, mais ou brillait une lueur d’espoir dans ses yeux. L’été avait été gris pour elle. Malgré le soleil, la chaleur, elle ne voyait que son absence. Elle n’avait pas joué depuis près de trois mois, depuis le départ de Noah, elle n’avait plus touché à un piano –sauf pour y mettre un coup de batte de baseball dedans. Ce fut le seule actes de violence de sa part depuis se jour. Au lieu d’allez dans un camp de musique, elle était resté à aidée ses parents à la ferme. Voila un résumé de son été.

L’école avait reprit depuis quelques jours. C’était un soulagement pour l’adolescente. Il avait plein de monde, du bruit, des devoirs, de quoi s’occupé l’esprit. Tiffany venait de prendre sa douche et lorsqu’elle sortit de la salle de bain, elle envoya les deux trois premières années qui n’étaient pas encore couché et près de une heure plus tard, elle fit de même. Elle avait enfilé un pyjama confortable dans les tons de bleus, elle se fit une tresse et se coucha. Alors que Morphée l’entraina dans un sommeil calme (pour une fois, car elle faisait souvent des cauchemars ces temps si). Alors que tous dormaient à poing fermée, Noah sous la forme de faucon, crocheta la serrure de la fenêtre qui était le plus près d’elle. Noah reprit forme humaine et vint s’asseoir sur le lit alors que Tiffany était couché en position fétus, les mains sous sa tête et sous son oreiller. Au moment de s’asseoir, Tiffany murmura
;« Noah…» en même temps qu’il lui caressa son bras découvert. Il lui murmura de douce de parole qu’elle perçut dans son rêve.

Le Noah de son rêve, lui demandait pardon pour son attitude vis-à-vis elle (Cette partie du rêve se passa au moment au Noah déposa ses lèves sur son front après avoir éloigné une mèche) Puis au moment du « Je t’aime », elle se réveilla un sursaut en criant Noah dans le dortoir. Mais, il avait déjà quitté le dortoir des Serdaigles. Il faut dire que le temps ne s’écoula pas pareille dans un rêve, que dans la réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternum.forumactif.org/forum
avatar

HOMINUM REVELIO

Noah Arisons
Serdaigle! -Mangemort, apprenti Auror


Messages : 142
Coupe des Maisons : 131
Date d'inscription : 16/08/2011
Localisation : Salem

Qui êtes-vous?
Âge::
Votre Baguette:: Bois d'acajou et ventricule de dragon
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Dim 6 Nov - 21:40

Après m’être envoler je me redirigeai vers Londres, je n’avais pas du tout le cœur a fait quelque activité sombre pour cette nuit. Après quelque transplanage bien calculé je fus de retour à ma chambre que j’avais reçus pour ma sécurité. L’auror qui m’avait amené au ministère cette nuit la, m’avais mené devant le ministre. Et j’avais raconté les événements ressent. Ils avaient bien sur cherché la marque des ténèbres, mais ne la trouvèrent pas. J’avais convaincu Nathan que me l’apposer étais une erreur, qu’elle m’apporterait des problèmes.

Le ministre me regarda, soupçonneux. Je n’aimais pas du tout se regard, mais je devais tenir le cou. Ses petit yeux noir étais plissé.

-Si se que nous a raconté Mademoiselle Hasford est véridique, paix est a son âme. Vous êtes tout désigner pour devenir auror. Mais il y a des lacunes qui pourrais vous couté cher jeune homme. Vous n’avez pas terminé encore vos études, vous avez disparu, ont a cru a une traitrise. Plaider votre cosse et peu être je vous donnerais cet accord exceptionnelle.

Intérieurement je souriais. Attention les yeux, j’allais leur servir mon meilleur numéro du jeune convainquant tout en ne leur mentent pas ou presque. Tout se qu’il fallait c’étais que ma prestation les convainque, tous. En premier lieu je lui servi un visage outré et remplis de peur.

-Vous insinuer que je pourrais être du coté de ceux qui on assassiner ma tante! Je me suis aperçu de la vérité quand je fus avec eux. C’est pourquoi j’ais fuit. Ma tante a…

J’avalai difficilement.

-Démétra avais raison, oui j’ai pour ambition de devenir auror, mais temps de chose me son tomber dessus. Ce la ne change rien, je veux le devenir et la venger. Je sais que mes propos peuvent être déplacé, mais combien de vos auror veulent se venger d’un mangemort, ou d’un mage noir qui aurais fait du mal a des gens qu’il aimait? Ici je pourrais apprendre à canaliser ma colère et de plus à me défendre contre eux. Si je tente de retourner là-bas, ils vont se remettre à ma recherche et ils m’auront. C’est se que vous voulez?

Sa avais été facile, tout étais sorti naturellement, ma prestation avais fait son effet car aucun d’eux ne parla. Ils se regardèrent. Le ministre ouvrit la bouche pour parler. Voila c’étais gagner!

-Félicitation jeune homme, vous êtes le premier non diplômer et soupçonner à venir étudier pour devenir auror. La formation prendra deux ans de votre vie. Nous vous avons a l’œil.

Je me mis droit et pencha légèrement la tête. J’aurais aimé répliquer, mais je devais me tenir tranquille. Maintenant l’entrainement exigent allais commencer, un entrainement qui allais grandement me servir, mais pas comme ils le croyaient.

Cette nuit j’eu du mal à dormir, une foule d’événement remontais a la surface. Premièrement, ou plutôt deuxièmement; J’avais bien spécifié de ne pas annoncé au personnel de l’école que j’étais mis hors cosse, j’avais répondu que je voulais repartir a zéro. Être seul, façon de parler. Ne pas les mêler a sa. Cette fois encore sa avais fonctionné. Troisièmement; l’accueille que m’avais servi les aurors du département. S’ils savaient. Je devais être prudent avec eux, ils avaient été formé a repéré les mages noir. Mais l’un d’eux m’avait pris sous son aile, Alexander Maner. Quatrièmement… Je ne pus terminer ma frase que je tombai dans le sommeil, m’endorment avec le visage de Tiffany comme seul image.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HOMINUM REVELIO

Tiffany Knobbs



Messages : 75
Coupe des Maisons : 30
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 29
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Jeu 10 Nov - 23:14


11 septembre


La jeune femme ne put retrouver pour le reste de la nuit. Alors qu’elle s’était réveillé, elle s’aperçut de la fenêtre près de son lit n’était pas fermée. Elle l’avait bien ouvert avant de se couché mais ne se souvenait plus si oui ou non, elle l’avait fermé. Doucement sur la pointe des pieds, elle ferma la fenêtre. Heureusement qu’il était au mois de septembre et que la température, quoique douce n’était pas glacial. Elle regarda un moment et elle ne vit rien d’anormal dans le ciel de Poudlard. Une ombre d’oiseau nocturne volait au gré des vents dans le ciel parsemé d’étoile. Elle regarda son réveil et vit qu’il n’était que quatre heure vingt du matin. Vivement que le temps s’écoule rapidement jusqu’au cours car la solitude lui faisait pensé à son amour, Noah. Elle se recoucha mais elle ne trouva pas le sommeil et lorsque son réveil sonnait c’est avec joie qu’elle se leva. Elle prit son uniforme et l’enfila, coiffa ses cheveux en queue de cheval et prit son matériel pour son cours de métamorphose. Bien sur l’adolescente prit le temps de déjeuné. Avec ses confrères de sa maison, elle mangea à peine. Une de ses amies était en grand monologue sur la signification des rêves que Tiffany écouta à peine. Elle n’avait qu’une pensée : Noah. Voyant que Tiffany n’écoutait pas, Sandra la secoua légèrement.

« Tiffany sa va?» demanda t-elle. La jeune fille répondit affirmativement sa demande mais bien sur elle ne cru pas le geste de son amie. « Écoute-moi bien, Tiffany. Décroche de Noah! Il est parti ! Il ta abandonné. La vie ne s’arrête pas à lui. Trouve toi un autre petit ami, Nikko est pas mal et lui au moins il est là et va s’occupé de toi !» Lorsque Sandra eu terminé sa leçon de moral. Tiffany qui était d’une douceur remarquable se leva rapidement du banc. « Il reviendra! Il reviendra! Tu ne sais rien sur se qui ses passé, et je te dis qu’il reviendra» lâcha t-elle sèchement a son amie. Elle prit son sac et parti très en avance pour son premier cours de la journée. Elle ne fut pas très attentive et le professeur le remarqua. La journée passa tranquillement et lorsqu’elle finit son cours de potion, ses pensées n’étaient plus seulement pour Noah. Son amie n’avait pas tord sur un point, elle devait continuer sa vie. Après tout, il l’avait abandonné.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternum.forumactif.org/forum
avatar

HOMINUM REVELIO

Noah Arisons
Serdaigle! -Mangemort, apprenti Auror


Messages : 142
Coupe des Maisons : 131
Date d'inscription : 16/08/2011
Localisation : Salem

Qui êtes-vous?
Âge::
Votre Baguette:: Bois d'acajou et ventricule de dragon
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Ven 11 Nov - 0:25

A mon réveille, je pris une douche et fila a mon entrainement. Alexandre me trouva distant durent cette journée et en fin d’après midi il vient me voir. J’étais entrain de ranger l’équipement utilisé plus tôt. Je le senti approcher, hésité puis approcher d’un pas décider. Je fermai l’armoire et me tourna vers lui.

-Tu es allé voir quelqu’un la nuit dernière?

Me demanda-t-il pour commencer. Elle me surprit, je croyais avoir été prudent. Je m’étais fait repérer. Je ne baissai pas la tête, mais lui montra que j’étais embarrasser.

-Oui Alexandre. Ma copine, enfin je ne sais pas comment elle me perçoit maintenant. J’ai été prudent, personne ne ma vue. Même pas elle.

J’avais beau être le bras droit du grand maitre, j’avais quand même des passe de sentiment. Il me serait impossible de l’oublier. J’observai sa réaction qui était partagé entre la joie et la peine. Il laissa échapper un soupire.

-Noah tu sais, tu pourrais te montré a elle et lui déclaré ta flamme et lui dire pour la formation. Comme sa vous pourriez passer plus de temps ensemble.

Me dit-il. Se fut a mon tour de poussé un soupire.

-C’est mieux comme sa pour le moment, je dois arranger quelque chose avent de lui dire et d’être plus souvent avec elle.

Lui répondis-je avent de quitté la pièce, me dirigeant vers un bâtiment de l’autre coté de la rue. Un gym moldu. Ils savaient tous que j’étais d’origine moldu et que j’avais pris pour habitude depuis le début de m’entrainer. Mais de me voir a-travers c’est vitre, fessent un autre genre d’entrainement, les impressionnais. Et d’autre ne voyais pas la nécessité. Mais deux jours plus tard il ravala ses paroles parce que je le bâtai au combat a main nue et de plus avec facilité.

Jusqu'à maintenant personne n’avais soupçonné que je jouais double jeux. Depuis le temps je contrôlais mieux ma colère, mais ma haine envers l’assassin de ma tante restait intacte. Alexandre me pris même a lancer des sortilèges de morts a un pantin de bois. Il m’averti et m’entraina prendre une marche pour me changer les idées. Il comprenait que je voulais la venger, mais il ne fallait pas que quelqu’un d’autre me surprenne à faire sa. Je voulu lui répliquer, mais je me ravisai au dernier moment. Il était mon allier, je ne devais pas laisser échapper que j’étais un mangemort.

Deux semaines s’était écoulées depuis la dernière fois que j’étais allé la voir. Cette fois je pris soin d’être sur que personne ne me voie. Je fus arrivé au château au bout de plusieurs transplanages. Je le contemplai de loin puis pris mon envol vers la tour des aigles. Comme la dernière fois j’entrai par la fenêtre et viens me placer sur son lit. La regardent de longe minute avent de venir posez un baisser sur ses lèvres cette fois. Je déposai une lettre sur sa table de chevet. Je me dirigeai vers la fenêtre, jeta un dernier coup d’œil sur ma douce.

Ma douce, je sais que mon absence te fait souffrir, a moi aussi sa me fait mal. Je dois mettre les choses en ordre avent de revenir. Les autres doivent te dire de m’oublier et ceux de mon coté aussi, mais il me serait juste impossible de t’oublier. Je suis bien venu il y a deux semaines. Tu es si belle quand tu dors. Mais je crois bien que la prochaine fois je resterais pour te voir ouvrir les yeux.

Je t’aime X-X-X
Noah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HOMINUM REVELIO

Tiffany Knobbs



Messages : 75
Coupe des Maisons : 30
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 29
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Dim 20 Nov - 14:33


25 septembre

La vie avait repris sont court normal. Tiffany suivait ses cours avec une concentration de fer car c’était le seule moyen qu’elle avait trouvé pour ne pas penser à lui. Lorsque sa venait trop dure, elle s’évadait dans une course dans le parc de Poudlard tout en pleurant. Les jours s’était écoulé et la jeune fille ne savait plus quoi faire de plus pour s’occupé l’esprit. Deux semaines s’était écoulées depuis la dernière visite nocturne de Noah. Après les cours, la jeune femme c’était rendu à la salle sur demande. Lorsqu’elle y entre, la pièce était munie simplement d’un gros piano à queue. Elle s’installa sur le siège déposa ses mains sur les touches puis les retira soudainement comme si elle avait touche de l’acide. Non elle n’était pas prête. Elle se leva et dirigea vers la porte. Elle lança un dernier regard au piano et une image s’imposa en elle. L’image du piano démoli a coup de bas de baseball. Elle l’avait vraiment fait. Et encore aujourd’hui l’image s’imposa. Elle regrettait de l’avoir fait. Elle détourna son regard du magnifique piano et sorti de la salle du demande. D’un pas lent, elle se rendit au cinquième étage pour se rendre devant le heurtoir en forme d’aigle. C’était l’entré de la salle commune des Serdaigles. Le reste de la soirée se passa comme tous les autres soirs depuis son retour à Poudlard. Elle fit ses devoirs, continua de livre son roman, Sun, le hibou de Noah vint la voir. Elle caressa son magnifique plumage fauve. Lui offrit une gâterie pour hibou et alla prendre sa douche après avoir libéré Sun dans la noirceur de la nuit pour qu’elle retourne à la voilière. Puis pour terminer, elle se coucha.

Lorsque Noah arriva dans le dortoir après avoir crocheté la serrure de la fenêtre. Tiffany était couchée sur le dos et dormait profondément. Elle ne senti pas lorsque Noah s’assis sur son lit. C’est à se moment là que dans son rêve, elle vit Noah. Lui qui ne l’avait pas visité en rêve depuis deux semaine, le voila dans se rêves. Mais pourquoi précisément dans se rêve là, elle ignorait le pourquoi. En fais, elle sentait la présence de son amour près d’elle. Les minutes passa avant qu’il dépose sur ses lèves sèches un doux baisé. Une fois que Noah eu quitté la pièce, Tiffany se retourna dans son sommeil et se réveilla de bonne heure. Lorsqu’elle se réveilla, elle vit la l’enveloppe sur sa table de chevet. Elle la prit pour l’ouvrir rapidement. Le message qu’elle contenait la fâcha sur le coup. C’était très dur pour elle. Elle ne comprenait pas son départ soudain. Et alors que son absence faisait effet, il lui écrivit. Tiffany chiffonna le parchemin et se leva pour allez le porté dans le feu pour ne plus voir le message de se vie. Arrivé devant le foyer ou y brulait le restant une grosse buche, elle jeta le message dedans après une certaine hésitation. La journée promettait d’être très dures.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternum.forumactif.org/forum
avatar

HOMINUM REVELIO

Noah Arisons
Serdaigle! -Mangemort, apprenti Auror


Messages : 142
Coupe des Maisons : 131
Date d'inscription : 16/08/2011
Localisation : Salem

Qui êtes-vous?
Âge::
Votre Baguette:: Bois d'acajou et ventricule de dragon
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Dim 27 Nov - 16:02

Durent cette journée ci je ne pus me concentré sur autre chose, que ma prochaine escapade avec Nathan et ses troupes. Sa fessais bien longtemps que je n’étais pas allé les voir. Ont n’était que le 25 septembre et tout se passais a merveille, mais quand j’étais trop longtemps a l’intérieur je me sentais comme un lion en cage. Des que mon entrainement fut terminer je m’éclipsai en vitesse. Filant comme une ombre puis dans une colonne de fumer, je disparu et réapparu juste devant lui un sourire sadique au visage. J’étais prêt à agir pour toute une nuit.

-Tu pourrais rester plus longtemps, comme sa tu va pouvoir nous prouvez que tu es loyal au maitre.

Je me raidis de la tête aux pieds et me tourna vers celui qui avais parlé. Nathan aussi avais eu le même genre de réaction que moi, mais je fus le plus rapide à réagir a cette insubordination. Mes yeux encré dans ceux qui avaient parlé je pus y lire la peur, je n’avais pas prononcé le moindre son, mais mon regard était devenu teinté de jaune. Il ne voulait pas la montré, mais moi je la ressentais très clairement. Cela me fit sourire, se qui ragouta a mon air effrayant.

-S’il y en a un seul ici qui ose contre dire ma loyauté envers le maitre qu’il se lève, il va y gouter.

Il allait lever sa baguette et je le désarmai sen difficulté, lui pointent la mienne sur la gorge.

-Si tu crois que tu me fais peur. Ma baguette me démange, devrais-je la soulager?

Lui demandais-je d’un air sadique. Une main vains se posé sur mon épaule, cette délicatesse, aux doits fin ne pouvais qu’appartenir a Nathan. Je sentais déjà ma colère baisser, mais elle restait toujours présente.

-Il a t’y un autre qui sous-estimerais la loyauté de Noah a mon endroit?

Demanda-t-il a l’assemblé de mangemort. Aucun mot ne fut prononcé et celui qui avait parlé plus tôt recula.

-Bien, continu je tends pris, mais n’en fait pas une habitude, car bientôt il n’en restera plus.

Me dit-il en enlèvent sa main.

-Ont se débarrasse des incompétent, ont fait le ménage. J’en suis certain, tu n’aura pas de difficulté à en trouver une horde près à te servir.

Lui dis-je en baissent ma baguette, mes des mes parole achever le la releva et un filament verdâtre viens toucher l’insubordonné qui avais osé douter de ma loyauté. Il s’effondra sen vie, sur le sol.

-Débarrassée le moi, que se soi propre.

Dis-je au plus proche qui était resté. Une fois dis, je suivi Nathan. La nuit promettais d’être intéressante.


*-*-*-*

Une autre journée passa avent mon retour à la tour des aigles. Adosser au mur tout près de la fenêtre, je la regardais s’agité. Tourner sur le dos, ouvrir les yeux, sortent d’un cauchemar. Tiffany se redressa et porta son regard vers la fenêtre et tomba sur moi. Elle ne semblais pas y croire, comme si elle étais toujours dans un rêve.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

HOMINUM REVELIO

Tiffany Knobbs



Messages : 75
Coupe des Maisons : 30
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 29
Localisation : Poudlard

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Dim 18 Déc - 20:58


L’espoir était-il disparu? La jeune femme ne saurait le dire. Mais une chose était certaine était la souffrance qu’elle ressentait devant cette cruelle trahison. Preuve qu’elle était toujours vivante. C’est ce qu’on lui avait dit, un jour. Quand, elle ne serait dire. Elle ne se souvient plus, ni du moment ni qui lui à dit sa. Mais elle est toujours en vie. Comment tenait –elle encore? Son amour pour se garçon qui la faisait se levé chaque matin. Tranquillement le temps faisait son temps, la distance faisait sa distance. Elle l’aimait toujours, elle en était toujours certaine. Depuis la dernière visite, elle avait retrouvé un semblant d’équilibre grâce à une jeune fille de sa maison. Par contre Tiffany savait que l’équilibre était précaire. Elle marchait sur un fil et tant qu’il ne hantait pas ses rêves c’était faisable.

Le sommeille tarda se soir là. Ce qui frustra la jeune femme. Finalement, le sommeille la pris par surprise en l’amena là ou elle craignait se rendre. Dans le désespoir. Seule dans la brume, elle était légèrement vêtue. Le sol était couvet d’un graminée court avec des fleurs blanche. Aucune logique pour la Serdaigle, les graminées n’avaient pas de fleur de la sorte. C’était des épis de fleurs, enfin dans la réalité. Mais là dans se monde c’était une fleur d’orchidée. Toutes d’un blanc éclatant. Pour heure, c’était loin d’être un cauchemar. La lune reflétait sur le lac d’où une multitude de fleurs de nénuphar y flottait au gré des vagues. Elle avait à présent les pieds dans l’eau. L’eau était ni froide, ni chaude, ni même mouillée. Était-ce possible ça? Puis un rire glacial brisa l’harmonie du rêve. Les fleurs qui était blanche jusqu’a présent se couvrit de goute de rouge. Du sang. Du sang qui tombait du ciel. Un mauvais présage. Elle voulu se retournée pour voir d’où venait le rire mais elle n’y arriva pas. Dans l’eau un peu plus loin, une silhouette était devant elle à une vingtaine de pied. Non en fait, il était deux. Elle reconnu les silhouettes c’était nul autre que Noah. Elle le reconnaitrait parmi une foule. C’était bien lui. Mais il en avait deux. Lequel était le beau. Son cœur battait à tout rompe. Il était là devant elle, en double même. « Noah » murmura t-elle dans son sommeille. Elle tendit la main vers les deux silhouette de Noah, alors qu’une voix glacial rirait derrière elle, mais elle ne pouvait pas avancer ni-même se retourné. Puis les deux silhouettes de Noah se retournèrent une vers l’autre et chacun d’eux levèrent leur baguette et en même temps une éclaire verte en sortir.

Tiffany se réveilla en sursaut. Elle avait des mèches de cheveux coulés à son visage par la sueur. Elle se retourna vers la fenêtre. Comme, pourquoi personne ne pourrait dire se qui poussa la jeune fille à regardé dans cette direction. Il était là, dans l’ombre, même position que les Noah de son cauchemar. Pendant un instant, elle resta figée. La elle comprit. Le semblant équilibre venait de se rompe. Il était là. Elle ne savait pas quoi dire. Elle se voyait mal dire :
Yé sa va mon cœur? Comment vas-tu? Elle se leva sèchement. De quoi faire le saut au nerveux de se monde.

« Non mais quelle idée! C’est quoi ton trip? Tu pense à quoi?! » Grogna la jeune fille. Elle était en colère. C’était évidement. Elle qui était habituellement calme, douce, joyeux… (Vous avez compris) là la surdose d’émotion de mélangeait et se déversait sur l’adolescent. Elle tremblait. Elle c’était approché de lui violement et le poussa contre le mur (elle ne pouvait pas le poussé plus loin sans démolir le mur de la tour XD) en continuant de l’injurié sans tenir contre de ses consœurs qui dormait paisiblement. « Crétin! Ne viens plus! Plus lettre!!! » Continua t-elle de rager contre lui. Bref en trente seconde, elle ne l’avait pas laissé soufflé un seule mot. Enfin, ne l’avait pas écouté. Et après un arrête sec, elle l’embrassa (a ne rien comprendre aux femmes) Bref, un mélange de colère, désespoir, tristesse, amour….
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://aeternum.forumactif.org/forum
avatar

HOMINUM REVELIO

Noah Arisons
Serdaigle! -Mangemort, apprenti Auror


Messages : 142
Coupe des Maisons : 131
Date d'inscription : 16/08/2011
Localisation : Salem

Qui êtes-vous?
Âge::
Votre Baguette:: Bois d'acajou et ventricule de dragon
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   Jeu 16 Jan - 11:47


Tiffany ce réveilla en sursaut puis tourna la tête vers la fenêtre. Ses yeux tombèrent automatiquement sur moi. Mon cœur se serra. Comment allait-elle réagir? Je pouvais m’attendre à tout. Elle resta instant immobile puis se leva brusquement.

-Non mais quelle idée! C’est quoi ton trip? Tu penses à quoi?!

Elle était en colère, je ne pouvais pas lui en vouloir. J’étais parti sen rien dire et je ne revenais que maintenant. Elle tremblait, se rapprocha et me poussa contre le mur.

-Crétin! Ne reviens plus, plus de lettre!!!

C’est mots eu l’effet esconté, ce fut à moi de trembler. Que répondre à ça sent que sa se retourne contre moi? Mon rythme cardiaque augmentait au fur et à mesure qu’elle me criait dessus. Je n’arrivais pas à dire le moindre mot, ni à bouger. Je crois que le seul mouvement que j’aurais pu faire c’est me laisser tomber sur mes genoux. Elle s’arrêta et sen prévenir elle s’approcha d’avantage et m’embrasa. Je ne me fis pas prier et l’embrasa à mon tour, posent une main sur son visage. Mes yeux se mouillèrent de larmes, j’avais attendu ce moment bien longtemps. S’il allait durer? Je n’en savais rien, mais j’espérais. Son contacte m’avais tellement manqué, son odeur. Après que nos lèvres se soi séparé je la gardai collé à moi. Nos fronts se touchais et nos regards encré.     
        
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ps; Je t'aime   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ps; Je t'aime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» aucun rapport j'avoue mais j'aime les pipes
» DE GABRIEL BIEN AIME A MARC BAZIN LES PRIMAIRES SANG UN CONSEIL ELECTORAL !e
» FLASH,ALIX FILS-AIME KITE BATO A
» [Inutile] J'aime / J'aime pas
» Une musique que j'aime bien....
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: R o l e P l a y G a m e :: Poudlard Extérieur :: La forêt interdite-