Harry Potter RPG
Bienvenue parmis-nous! Allez donc faire un petit tour dans la partie contexte et règlements, et venez vous inscrire pour s'amuser avec nous!


HP
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Félicitations à Sélénia, notre nouvelle Admin!
Félicitations à Marc et à Nathan, nos deux nouveaux modos!
Félicitations à Kayla, notre assistante graphiste en chef
Félicitation à notre graphiste, Noah!
Merci d'avoir participez au recrutement!

Partagez | 
 

 Une nuit de repos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

HOMINUM REVELIO

Nathan Klein
Serpentard! -Vous n’avez aucune idée de ce que je suis vraiment.


Messages : 60
Coupe des Maisons : -22
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23
Localisation : Cher soi

Qui êtes-vous?
Âge:: 17 ans
Votre Baguette:: bois d'if et plume de phoénix
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Une nuit de repos   Dim 14 Aoû - 22:37

Je n'arrivais pas à dormir cette nuit là. Trop de choses me venait en tête et me dérangeais. Ma rencontre avec les Andersons, l'histoire de Voldemort et tout le reste. Il fallait que je prenne un moment pour moi ce que je ne faisais pas bien souvent. Je suis sortie avec un sac du dortoir sans que personne ne me vois. Sa sa avait été la partie facile, mais je ne me suis pas inquiété pour autant, avec le nombre de fois que j'avais fait cela. Je fut à l'extérieur de Poudlard en moins de cinq minutes.

Dehors, un vent frisquait se promenait, mais je n'en fut nullement déranger avec les vêtement et la veste que je portais. La lune était pleine et donc je n'avais pas besoin de lumière pour m'orienter. D'un pas assurer malgré les dangers de la nuit, je me dirigeais vers le lac où je me sentais le mieux. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour y arriver. Une fois là, je m'assit et sortit une flûte de pan de mon sac. Bien des sorciers aurait tout simplement fait un sort pour qu'elle joue toute seule, mais moi c'était d'en jouer qui m'interessait.

En en jouant, j'essayais comme chaque fois de me rappeler ce qui s'était passer cette nuit. La nuit qui précédait mon reveil dans la forêt et ma rencontre d'un des prof de Poudlard. Je me suis fermer les yeux pour mieux me concentrer. Je n'entendit que des voix, mais je n'arrivais pas à saisirs le sens de leur paroles. Tout ce que je savais c'est qu'elles étaient en colère. Des flamme me revint l'esprit. Des cri, du sang, des visage de ce quidevait être mes parents. Des corps gisait à terre. Les gens hurlait pour ma mort et m'attaquait sans relache. Une fourche fut finalement planter dans mon dos ce qui m'arracha de ma transe et me fit hurler de rage. Une fois ce cri sinistre de désespoir fut terminer, j'avais encore tout oublier.

Autour de moi, il ne restait rien, deux arbre avaient été déraciner, une partie du lac semblait être vidé, un cercle d'herbe bruler m'entourait. Que pouvait-il bien s'être passé. En me retournant pour voir si il n'y avait pas autre chose, je vit une ombre au loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Lun 15 Aoû - 22:24

Cette nuit je n'arrivais pas à dormir.C'était lenfer et je pleurais comme jamais. J'avais rêvé encore une fois aux victimes et à la douleur. Cepenant je préferais souffrir...c'était mieux que de voir les autres souffrir. Cela m'énervait.Je ne pouvais pas aller voir mon frère et je ne pouvais pas sortir...Ah et puis merde. Je me levais, m'habiller normalement, mis un coton waté et je sortis dehors incognito. Puisque les élèves n'avaient pas le droits de sortir de l'école je me devais d'être discrète. Je sortis vers l'ext.rieur et traversais le parc en me cachant. Le temps était frisquet, mais je marchais tout de même. Cela faisait du bien avec le genre de rêve que j'avais fait. Je respirais l'air et je fis un petit sourire. C'était la nuit et moi pour un bout. Je ne voulais voir personne et être seule...peut etre que je manquerais les cours demain. Cela me tentait beaucoup et les profs ne diraient rien vu qu'ils savaient ce que j'endurais.J'allais voir.

Je vis et j'entendis quelque chose de bizare. Comme un cris énorme et infernal sortis de près du lac. Un vent fou frappa ems vetements et du feu sortis aussi de nulle aprt. Je suivis cette scene et je vis Nathan qui me regardait arriver...super manquait plus que lui. Ce mec était trop étrange pour moi,car je n'arrivais pas à le scerner. Quelque fois il avait l'air infecte, mais d'autre fois il m'impressionait en me faisant rougir de part la manière qu'il me regardait. C'était trop étrange...Il était là à me regarder et moi je ne savais pas quoi faire.Je voulais vraiment m'asseoir et réfléchir à ce qui m'arrivait sur la roche ou je m'assoyais d'habitude. Je décidais donc de l'ignorer et de passer pres de lui sans le regarder. Je passais et je m'assis sur la roche. Je me demandais comment il avait fait tout ce grabuge...j'esperais aussi que cela n'amene pas quelques profs.

Je m'assis sur la roche et j'essayais de relaxer...mais par mon comble, Nathan vint s'asseoir près de moi...argh c'était bien ma chance, mais bon l'endroit était publique non? Je n'avais aps le choix de l'endurer. Je ne lui disais rien et lui non plus ne disais rien. Le froid traversait un peu mes vêtements et je mettais mes mains sur mes bras pour me réchauffer. Je respirais et tantais de relaxer un peu. Je touchais aussi mon collier afin d'avoir un peu l'espoir de mon amie la licorne. Je me demandais bien o
u elle était rendue celle-là. J'aimerais tant la revoir...

Le frois devint plus intense et je frissonais....merde...je ne voulais pas paraitre faible devant lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

HOMINUM REVELIO

Nathan Klein
Serpentard! -Vous n’avez aucune idée de ce que je suis vraiment.


Messages : 60
Coupe des Maisons : -22
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23
Localisation : Cher soi

Qui êtes-vous?
Âge:: 17 ans
Votre Baguette:: bois d'if et plume de phoénix
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Lun 15 Aoû - 23:10

L'ombre avançait vers moi. Je reconnu sans trop de difficulté Layla qui ne semblait pas ravis de me voir. Pour affirmer ceci, elle alla s'asseoir sur une roche un peu plus loin de moi. Que pouvait bien faire ici? Une autre question sans réponse. Il fallait vraiment que je règle se problème de curiosité. Je me suis lever pour m'asseoir à côté d'elle. Un long silence parcouru le lac. Aucun son ne provenait de la forêt pourtant animer la nuit. Le froid commençait à se faire sentir, en particulier pour Layla qui grelottait malgré ses efforts pour le cacher. En la voyant, j'ai enlever ma veste en lui tendant.

-Tien, il ne faudrait pas que tu attrape froid et que les profs se demande où tu était pour attraper un rhume en fin d'été.

Elle hésita à prendre la veste, mais un coup de froid la convinqui. Elle l'enfila sans rien dire.

-Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas dormir cette nuit.

Aucune réponse. L'avais-je tant frustrer l'autre jour?

-Si se n'est pas trop indiscret, pourquoi tu est là? Ce n'est pas tout le monde qui brave les danger de la nuit, pour admirer un lac.

Ce n'était pas totalement vrai ce que je disait. Je ne sais pas pourquoi, mais la pluspart des élèves ayant eu des problèmes avant de venir à Poudlard venait au lac où dans la forêt la nuit, histoire de se relaxer. Je les ai tous rencontrer et sais désormais chacun leur secret, mais aucun d'eux n'avait vécu des choses comme comme Layla. Des choses qui me fascinait et que je revais d'apprendre.

Ce n'était cependant pas tout, lle avait quelque chose qui m'attirait. Un petit je ne sais quoi. Peut-être était-ce à cause qu'elle était la seule élève à ne pas me haïr ou me craindre à cause de ma maison ou des éclats de folie qui arrive dans mes yeux de temps en temps. En tout cas, tout ce que je désirais était de mieux la connaître, autant que pour mon savoir que par sentiment, chose à laquelle je ne m'adonne pas souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Mer 17 Aoû - 22:17

Je ne voulais pas y parler et le froid commençais vraimetn à me faire grelloter intensemment. Il me regardais et essayais de vouloir réagir...pfft je me foutais de lui et je ne voulais rien avoir à faire avec lui. J'esperais seulement ne pas nous faire voir. C'est alors qu'il fait quelque chose de...suprenant. Il me preta sa veste.

-Tiens, il ne faudrait pas que tu attrape froid et que les profs se demande où tu était pour attraper un rhume en fin d'été.

Pfft je me foutais de ce qu'il pouvait penser. Je refusais toujours de prendre sa veste lorsqu'un vent de plus en plus frisquet me parcouru et me glaca le sang. La je ne pouvais plus refuser. Je la pris ert la mis avec un soulagement intense. Elle était chaude...je ne savais pas si c'est parce qu'elle était aite d'un materiel chauffant ou tout simplement parce que Nathan la portait. Je sentais l'odeur de son chandail me parcourir les narines. Mais c'est qu'il ne sentait pas mauvais...vraiment pas mauvais...Il continautait de parelr et j'essayais de me concentrer sur ces paroles.

-Je vois que je ne suis pas le seul à ne pas dormir cette nuit.

Je ne répondis pas et sa phrase me fit revenir à mes noirs souvenirs qui me hantaient de plus en plus. Mes cauchemards étaient pires meme. Quelque fois j'avais peur d'aller dormir, mais la fatigue me gagnait. S'il n'arrivait pas à dormir,ce n'était surement pas pour les même raisons que moi... Je repensais à l'incident de la premiere journée que je l'avais rencontrer. Je ne savais plus quoi penser de lui aussi. Il venait de me faire un geste gentil apres avoir été ignoble...Je ne savais vraiment pas quoi penser. Je continuais de jouer la sourde oreille même si je l,écoutais attentivement.

-Si se n'est pas trop indiscret, pourquoi tu est là? Ce n'est pas tout le monde qui brave les danger de la nuit, pour admirer un lac.

-.Javais besoin d'air.

Je ne dis plus rien d'autre. Ma manière de lui avoir repondu avait été seche mais avec une pointe de grézillement de nervosité. Il me rendait nerveuse...et je ne savais pas pourquoi. En plus de tout ce que j'avais en tête...ce n'était pas mieux. Nous restames ainsi à rien dire rien faire. JE me souvenais que l'autre jour il voulait me poser des questions. Je detestais la manière qu'il avait de me rendre nerveuse quelque fois...je ne me sentais pas a laise..mais cetait agreable desfois..ARGH JE NE ME COMPRENAIS PAS! Il voulair des reponses et je detestais la manière que j'avais de me sentir pres de lui alors je me dis que si je repondais à ces reponses il allait me laisser tranquille. Je n'allais pas répondre à tout, mais je voulais en finir. Je brisais le silence

-lautre jour tu voulais des reponses a tes questions...poses les qu'on en finisse.

Je n'étais pas tres sympa de lui parler ainsi lorsque lui me parlait gentiment, mais il me faisait sentir tellement bizare que j'étais sur la défensive. Il sembla tout de même content d'avoir ce qu'il voulait. Lautre jour je lui avais dis que jamais je ne lui en parlerais jamais...maintenant j'allais le faire..seulement pour me débarasser de lui...ou peut etre pas...argh... Je mis jambes contre mon corps et enroulait sa veste autour d'elles...il faisait froid...mais grace a lui je grelottais moin...je ne savais meme pas comment interpreter son aide. Peut etre était-ce un classique de mec en recherche de réponse? en tout cas...il vas avoir ce qu'il voulait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

HOMINUM REVELIO

Nathan Klein
Serpentard! -Vous n’avez aucune idée de ce que je suis vraiment.


Messages : 60
Coupe des Maisons : -22
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23
Localisation : Cher soi

Qui êtes-vous?
Âge:: 17 ans
Votre Baguette:: bois d'if et plume de phoénix
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Mer 17 Aoû - 22:38

-J,avais besoin d'air.

sa c'était sur. Tout le monde qui venait ici avait besoin d'air. Il faut dire qu'à Poudlar l'air frai est quand même rare, malgré ses grands espaces verts. Au moins elle m'avait parler. D'un ton sec et tranchant, mais elle avait parler. Je la regardais sans qu'elle m'aperçoive, elle était elle quand elle était frustrée. Je me perdis un moment dans son visage qui m'attirait symphatie sutout avec ce qu'elle avait dû subir des mangemorts. Cela ne devait pas être facile tout les jours. Quand elle se retourna vers moi, j'ai détourné mon regard pour ne pas qu'elle se pose de question.

-lautre jour tu voulais des reponses a tes questions...poses les qu'on en finisse.

Je souris, j'avais enfin ce que je voulais, mais par contre pas sur le ton que je voulais. Cela s'arrangerais surement au cour de la conversation. Je mis mes idée en place et quand je fut prêt, je l'ai regarder directement dans les yeux en formulant mes questions.

-La vie au près des mangemorts, comment c'était? Comment on se sent sur l'emprise des sort interdit? Il y a quelqu'un qui les dirige? Prend ton temps, je ne veux surtout pas te brusquer.

Elle me regarda comme si je ne pouvais pas comprendre. J'ai relever la manche de mon chandail montrant une partie du bras que j'avais de brûler. Je me suis expliquer avec se que je me souvenais.

-J'ai vécu dans un village d'arrièrer. Mes parents ont été accuser de sorcellerie- ce qui était vrai puisqu'ils étaient sorcier- et ont été brûler vif. Des annés plus tars, alors que je ne contrôlais pas encore les pouvoirs dont j'étais investie, j'ai fait quelque gaffe qui ont bien faili me... me... je... que cétait-il passé exactement?

Pendant qu'il réfléchissait, des flammèches s'échapèrent du bout de ses doigts et le vent revint. Décidé à ne pas plus réfléchir désireux d'avoir ses réponse il arrêta de se remémorer et du coup tout rdevint à la normal.

-À toi de répondre? Dit-je
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Mer 17 Aoû - 23:18

-La vie au près des mangemorts, comment c'était? Comment on se sent sur l'emprise des sort interdit? Il y a quelqu'un qui les dirige? Prend ton temps, je ne veux surtout pas te brusquer.

Non mais il comprenait pas ce mec que ce que j'avais vécu c'était de la merde pure et simple. Il ne comprenait pas que cela me faisait revenir des douleurs? Il voulait savoir comment c'était avec des mangemorts...non mais il plaisantait jespere. Il croyait que je m'étais amusée et que je jouais à cache cache avec eux depuis?...toutes les questions qu'ils me posaient étaient évidentes et le regard que je avais donné etait plutot éloquant. Il sembalit comprendre le message que je voulais lui faire passer, mais il essaya autre chose...il leva ss manche de son chandail et me parla de sa brulure.

-J'ai vécu dans un village d'arrièrer. Mes parents ont été accuser de sorcellerie- ce qui était vrai puisqu'ils étaient sorcier- et ont été brûler vif. Des annés plus tars, alors que je ne contrôlais pas encore les pouvoirs dont j'étais investie, j'ai fait quelque gaffe qui ont bien faili me... me... je... que cétait-il passé exactement?

Aouch..cela ne devait aps petre facile, mais bon,,,j'em avais plus des cicatrices mais a des endroits que je ne lui montrerais pas tout de meme. Il voulait maintenant que je réponde à ces questions seulement en me parlant de son epoque triste. Chacun avait droit a ces mauvais souvenirs...je replongeais dans les miens en le regardant . Je vis des flammeches sortir de ces doigts et je fus surprise mais pas plus que ca. Je le regardais ensuite dans les yeux...cela me fit rougir mais dans le noir cela ne paru pas dieu merci. Quelquefois son regard me faisait sentir...différente. Il était beau...wow qu'est ce qui me passait par la tete. Il voulait des reponses" layla concentre toi sur les reponses"

-À toi de répondre?

je décidais de parler...je rajustais ma voix afin qu'elle ne soit pas trop enroué. Je regardais le lac et je commeçais à parler.

-Tu veux vraiment savoir ce que c'est lorsque je voudrais tout oublier...C'est horrible. tout est horrible. J'ai été torturé avec des objets et avec le sortilege de lendoloris. Ensuite, ils me faisaient faire eds trucs avec l'imperium...pleins de trucs horribles du genre aller tuer des moldus ou bien des sorciers faibles et sans importances. Je voyais leur dernier souffle partir dan l'air comme si leurs vies n'avait pas valu la peine d'être vécu....Pour les tuer je faisais biensure le dernier sortiliege...le sortilege de la mort. Ce n'était pas moi qui le faisait mais je l'avais tellement utilise que maintenant je sais comme l'utiliser moi meme.

Je m'arretais et je respirais un peu. Une larme descendit de mon oeil gauche, mais je l'enlevais tout de suite.

-J'ai appris a me sortir du sortilege de limperium...et quand je l'ai fait je me suis enfuis.1 an....1 an avec les mangemorts et 2 ans a menfuir jusqua ce que j'arrive chez moi....voila

Je risquais un regard vers lui...et je vis...de la sympathie? non...impossible...mais il avait vraiment l'air desole pour moi. Je me rendis compte que je l'avais regarde trop longtemps...je rougis et tournais mon regard vers le lac. Je une meche rebelle derriere mon oreille, mais elle s'échappait toujours a cause du vent. Je soufflais dexaspération et la laissa faire. ...Nathan devait parler maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

HOMINUM REVELIO

Nathan Klein
Serpentard! -Vous n’avez aucune idée de ce que je suis vraiment.


Messages : 60
Coupe des Maisons : -22
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23
Localisation : Cher soi

Qui êtes-vous?
Âge:: 17 ans
Votre Baguette:: bois d'if et plume de phoénix
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Ven 26 Aoû - 19:44

LAyla prit une inspiration avant de me répondre.

-Tu veux vraiment savoir ce que c'est lorsque je voudrais tout oublier...C'est horrible. tout est horrible. J'ai été torturé avec des objets et avec le sortilege de lendoloris. Ensuite, ils me faisaient faire eds trucs avec l'imperium...pleins de trucs horribles du genre aller tuer des moldus ou bien des sorciers faibles et sans importances. Je voyais leur dernier souffle partir dan l'air comme si leurs vies n'avait pas valu la peine d'être vécu....Pour les tuer je faisais biensure le dernier sortiliege...le sortilege de la mort. Ce n'était pas moi qui le faisait mais je l'avais tellement utilise que maintenant je sais comme l'utiliser moi meme. J'ai appris a me sortir du sortilege de limperium...et quand je l'ai fait je me suis enfuis.1 an....1 an avec les mangemorts et 2 ans a menfuir jusqua ce que j'arrive chez moi....voila!

Elle essaya de replacer une mèche rebelle, mais après quelques tentative elle la laissait faire. Mais avant cela avais-je bien vu. Il me semblait qu'elle avait rougis. Non pas possible! Pourquoi elle aurait rougis? Si ce n'était de son histoire, elle devrait plutot pleurer que rougir, il devait y avoir quelque chose.

Je prenais trop de temps avant de parler. Je sentait qu'il fallait que je dise quelque chose, mais quoi? Je n'étais pas le plus doué pour rassurer les gens ou les consoler. Je les faisait plutôt fuir sans savoir exactement pourquoi. N'ayant rien a dire, je me suis rapprocher et j'ai replacer sa mèche comme il se doit. Elle était jolie comme cela, mais la voir chagriner par ses vieux souvenirs me laissait un goût amer dans la bouche. J'ouvrit la bouche, ce que j'aurais du évité si j'avais su ce que l'avenir me réservait.

-Mais cela ta ammener ici. Et crois moi, si les mangemort viennent tous se combattrons. Surtout pour protégé une si jolie fille que toi.

Un sourire géné se dessina sur mon visage.

_____________________________
Je me suis éclipser pas par peur, mais juste pour mieux revenir,
Vous ne me voyez plus pas non parce que je me cache, mais parce que vous ne savez pas où regarder,
On ne parle plus de moi non parce que je ne suis plus là, mais par crainte de me voir surgir,
Je suis dans l'ombre non faiblesse, mais pour être plus fort à la lumière.

Les apparence sont trompeuses ne l'apprener pas à vos dépend

-Avada Kedavra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Ven 26 Aoû - 20:21

Je me sentais gênée d'être ainsi avec lui, la nuit, sous les étoiles. Ayant son chandail autour de moi pour me tenir au chaud. Je me sentais comme...dans une situation romantique. Mais de toute façcon je ne savais pas vraiment ce que c'était alors...je devais plutôt me calmer un peu. Il n'avait pas l'air de savoir quoi dire et il laissa passer un long moment de silence. Je me sentais extremement mal à l'aise et je ne savais pas quoi dire. Donc je le laissais faire les choses. S'il voulait parler et bien soit, sinon ce n'était pas trop grave.

Ce qu'il fit me surpris et me fit encore plus rougir que la derniere fois. Il s'approcha de moi et replaça une de mes meches rebelles derrière mon oreille. Il l'avait fait d'une manière tellement douce...tellement timide que je ne le reconnaissais plus. Le regard qu'il me donnait aussi....le même qui me donnait envie de me sauver en courant. J'avais l'impression qu'il voulait membrasser et ce sentiment était tellement confu dans ma tete que j'avais seulement envie de m'enfuir.

-Mais cela ta ammener ici. Et crois moi, si les mangemort viennent tous se combattrons. Surtout pour protégé une si jolie fille que toi.

Non mais,...il avait quoi le jeune serpentard rebelle qui adorait parler le fourchelangue et montrer sa puissance inconnu. Il était ou le jeune homme que je voulais frapper tellement il m'énervait la derniere fois. J'étais si confuse. Il avait dit que j'étais jolie et il était rare que je reçoive des compliments sur mon physique. Des compliments qui avaient l'air sincère en tout cas.

Je le regardais sans trop savoir quoi faire. Je me sentis avoir chaud au visage et cela voulait dire que j'étais entrain de rougir. Cependant, cette fois, il a du voir que j'avais rougis,car il me regardait intensemment et surtout, son visage était vraiment proche du mien. Je voulais detourner le regard afin de me sentir en sécurite...bizarement, je me sentais attirer par lui, mais c'était comme si je me sentais en danger en meme temps. Je ne savais pas ce que c'était ce sentiment, mais je le sentais. JE n'étais pas du tout en sécurité, mais bizarement, cette insécurité m'attirait.

Je ne bougeais pas et je continuais de le regarder. Yeux dans les yeux. Quelque fois je voyais son regard descendre vers mes levres et remonter vers mes yeux noisettes. Je ne savais pas quoi dire...mais j'essayais un truc.

-je...moi.. jolie?..euhm...c'est gentil...

Il sourit timidement et moi aussi. Je fis même un rire gênée et completement ridicule. "LAYLA IL FAUT QUE TU TE CALMES!" Je ne savais plus quoi dire. Je remis ma main a lendroit ou il avait mit ma mèche...je ne savais plus quoi faire. J'étais complètement déboussolé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

HOMINUM REVELIO

Nathan Klein
Serpentard! -Vous n’avez aucune idée de ce que je suis vraiment.


Messages : 60
Coupe des Maisons : -22
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23
Localisation : Cher soi

Qui êtes-vous?
Âge:: 17 ans
Votre Baguette:: bois d'if et plume de phoénix
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Ven 26 Aoû - 22:11

Nous étions tout les deux dans une situation étrange vu notre relation lors des derniers jour. Mais il y avait dans cette fille quelque chose qui m'accrochait, qui m'attirait. Je me surpris à me perdre dans son visage. Me promenant, fixant de temps en temps sa bouche, un autre fois ses yeux. Le temps semblait s'être arrêter jusqu'au moment ù elle répondit embarasser.

je...moi.. jolie?..euhm...c'est gentil...

Je souris, gêner. Elle en fit de même. Un rire sorit de sa bouche. Je ne pouvais plus me retenir, je me suis élancer. J'ai embrasser Layla pendant quelque seconde et par la suite j'ai reculer un peu. Elle semblait déstabiliser par se qui venait de se produire. Peu être l'avais-je brusquer? Elle me fixa un moment. Ne pouvait plus soutenir son regard, j'ai baisser les yeux, en m'éloignant un moment allant m'asseoir plus loin sur le bord du lac.

À quoi bon avais-je penser. J'étais un serpentar, pourquoi elle voudrait de moi. Griffondor et Serpentar, rival depuis la création de l'école. Un soupir d'amusement sorti malgré moi. Cela ressemblait à Roméo et Juliette. Mais qu'en pensserais les autres. Personne n'accepterais cela. Encore moins Layla avec qui j'ai eu des accrochage dans les dernier jours. Elle devait me détester à coup sur. Pour me consoler, j'ai lever ma tête vers le lac. Le refelt de la lumière de la lune sur l'eau avec toujours su m'apaiser. Je ne sais pas si cela vien seulement de moi où de ce que j'ai éprouver dans le passé. Passé qui est encore obscure pour moi même.

Trop de pensé me venait en tête. Pour me calmer, j'ai commencer à me déhabiller malgré la fraicheur de la nuit. Je ne gardait sur moi que mon pantalon. Et puis après une bonne respiration, j'ai sauter à l'eau. L'eau était froide et c'est cette froideur qui arrachait mon esprit tourmenter de ses questions. Après deux où trois brasse je me suis retourné vers où était Layla, histoire de s'assurer qu'elle n'était pas en état de choc.

Je ne la vit pas...

_____________________________
Je me suis éclipser pas par peur, mais juste pour mieux revenir,
Vous ne me voyez plus pas non parce que je me cache, mais parce que vous ne savez pas où regarder,
On ne parle plus de moi non parce que je ne suis plus là, mais par crainte de me voir surgir,
Je suis dans l'ombre non faiblesse, mais pour être plus fort à la lumière.

Les apparence sont trompeuses ne l'apprener pas à vos dépend

-Avada Kedavra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Ven 26 Aoû - 22:54

Je ne m'attendais encore moin à ce qu'il fit ...il c'était approchée encore plus près et il m'avait embrasse. Je fus stupefaite et je neus meme pas le temps de repondre à son baiser puisuqe, je ne savais pas trop quoi faire. Ses lèvres sur les meinnes me procurèrent un sentiment très...étrange que je n'avais jamais sentie de ma vie. C'était mon premier baiser alors.....non c'est vraie ce n'était pas mon premier. MOn vraie premier était lors d'un viole....lorsqu'on m'avait kidnapper. Plusieurs viole aussi....De très mauvais souvenirs revinerent me hanter, mais lorsque je vis les yeux de Nathan me regarder, je mis ces souvenirs de côtés. Il avait été très doux avec moi et...que dire de ces lèvres.

Il resta un moment à me regarder. Je sentais qu'il se posait beaucoup de question. C'était bizare tout de même. Je ne voulais rien savoir de lui ce soir et je le laissais m'embrasser. J'étais encore figée et je ne faisais rien... c'est alors qu'il s'éloigna de moi et se rendit vers le lac. Il s'assit là dos à moi. Je n'avais pas apprécier cela. Il n'avait pas eu beaucoup de copine celui-là parce qu'il devrait savoir qu'il ne faut pas laisser une fille après lui avoir donne son vraie premier baiser romantique. J'étais un peu frustrée, mais j'étais encore un peu beaucoup figée pour aller lui rendre la monnaie de sa pièce.

Après quelques minutes, il se leva , se deshabilla sous mon regard surpris, resta en pantalon et sauta dans l'eau pour nager un peu. Je me levais pour le regarder faire. Il n'ageait bien quand même. L'eau devait être froide, mais elle devait surement enlever la chaleur que je ressentais dans mon ventre. Je decidais donc de faire pareille en enlevant seulement le manteau de nathan, mon chandail et ma jupe gryffondor. Je restais en leggings noir et en bretelle de la meme couleure. Je sautais dans l'eau avant qu'il ne me voit et je restais sous leau. Elle était froide, mais cela faisait du bien. Je le vis revenir et constater que je n'étais plus la. Dès que je vis une certaine deception j'arrivais pres de lui et lui lancais de leau en plein visage. Il fut très surpris.

-Ca c'est pour m'avoir embrasse et être partie apres.

Je ris un peu , mais il alla tout de suite sous leau et je le perdis de vue...

-Nathan?...

Il était reste longtemps sous l'eau et je commençais à m'inquiéter, mais je me retournais et je reçus de l'eau en pleins visage moi aussi. Il rit aussi et nous avons commencé une bataille d'eau très mouvementée. Je m'en sortais très bien et lui aussi d'ailleur. Ce qui était bien dans ce genre de bataille c'était qu'il n'y avais pas de gagnant. Nous avons ris et je recevais beaucoup d'eau dans ma bouche. Après un moment nous avons arreté et nous avons éclate de rire. Je riais fort et lui aussi. SOn rire était bizare, comme s'il n'était pas trop habitué, mais je trouvais cela mignon. On était donc entrain de rire un en face de l'autre tout en faisant des brasses avec nos jambes pour ne pas couller sous l'eau froide.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

HOMINUM REVELIO

Nathan Klein
Serpentard! -Vous n’avez aucune idée de ce que je suis vraiment.


Messages : 60
Coupe des Maisons : -22
Date d'inscription : 08/08/2011
Age : 23
Localisation : Cher soi

Qui êtes-vous?
Âge:: 17 ans
Votre Baguette:: bois d'if et plume de phoénix
Votre clan: Nathan/mangemorts

MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Sam 27 Aoû - 21:07

Je me suis virer de côté pour me diriger vers la côte de manière sortir de l'eau et retourner à ma chambre. Cependant surprise, un jet d'eau m'est envoyé dans le visage par nul autre que Leyla. Elle m'avait pris par surprise, il fallait que j'en fasse de même. je retint mon souffle et passa en dessou de elle pour arriver dans son dos. En remontant je vit Layla qui me cherchait. Elle commençait à s'inquièter. Quand elle se retourna, elle je l'Arrosa à son tour. Une bataille d'eau commença et il n'eut aucun vainqueur, aucun perdant. Quand nous commencèrent à être lasser de se jeu, je suis plonger une nouvelle fois dans l'eau pour remonter rapidement en prenant Layla en princesse et la faisant sortir de l'eau avec moi.

Nous nous somme vite rabhiller étant donner la chaleur peu commode de la nuit. Layla allait rentrer, mais je l'ai retenu.

-Attend un moment.

J'ai prononcer une formule, celle our écrire dans le ciel grace à des lettres de feu. Par contre je l'ai utiliser pour dessiner des feu d'artifices qui s'animèrent. Je me suis écraser dans l'herbe pour admirer le spectacle. Layla en fit de même.

-C'est fou ce que la vie nous réserve n'est-ce pas?

Je suis sur qu'avec cela elle allait reprendre ses esprits et du même coup me ramenner à la réaliter.

_____________________________
Je me suis éclipser pas par peur, mais juste pour mieux revenir,
Vous ne me voyez plus pas non parce que je me cache, mais parce que vous ne savez pas où regarder,
On ne parle plus de moi non parce que je ne suis plus là, mais par crainte de me voir surgir,
Je suis dans l'ombre non faiblesse, mais pour être plus fort à la lumière.

Les apparence sont trompeuses ne l'apprener pas à vos dépend

-Avada Kedavra
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HOMINUM REVELIO

Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une nuit de repos   Dim 28 Aoû - 21:27

Je me sentais comme une princesse lorsqu'il me pris pour me sortir de leau.. Je ne comprenais pas bien ce qui se passait entre nous, mais j'aimais bien ça. Nous avons commence a nous secher et nous rhabiller. Je pensais que la soiréée était fini et j'allais lui dire aurevoir, mais il me retint encore. J'étais contente qu'il voulait encore de moi.

-Attend un moment.

Il dis un espece d'incantation qui fit venir des feux d'artifices dans le ciel je trouvais cela magnifique et je vins me coucher pres de lui dans l'herbe.


-C'est fou ce que la vie nous réserve n'est-ce pas?


Je pensais que je savais de quoi il parlait. Ce soir même je ne m'attendais pas à être embrasser par Nathan le mec que je detestais il n'y avais meme pas longtemps. Je ne m'attendais pas non plus de le voir sous un autre jour non plus. Mais je n'étais pas sure de moi. Je ne savais pas quoi faire du fait qu'on pouvait bien faire ensemble. Je ne savais vraiment pas quoi faire en fait. Il était la couche pres de moi...je n'eu que le reflexe de lui prendre sa main et dentre croise mes doights entre les siens. Je me sentais un peu bizare. Mes sens en alerte comme si j'allais vivre des choses pas normale avec lui. Je ne me sentais pas à l'aise. Le danger grandissait...mais cela ne m'empecha pas de mendormir dans ces bras.

Le lendemain nous nous sommes reveille dans les premieres lueurs de l'aurore...dans les bras lun de lautre. Je me reveillais et je remarquais qu'il était entrain de me regarder. Je lui souris et je mettirais le corps. Cependant, loraque je je me rendis compte que c'était le matin je me levais rapidement et je commençais à paniquer.

-OH MON DIEU C'EST LE MATIN

Nathan rit et il avait bien l'air de s'en foutre un peu. Moi non.. jr nr voulais pas courir le risque de me faire prendre.

-Nathan ...il faut quon rentre en plus...J'ai un test ce matin AARRRRGH!

Je ne me rendis aps compe que sa main était toujours dans la mienne...Je la regardais un instant...je regardais vers lui...je regardais nos mains,..et je la lachais. Je ne pouvais vraiment...être amoureuse de lui. Il était gentil et tout, mais quelque chose me disait de me méfier. Un peu surpris, il me mena vers l'interieur et jusqua la tour des gryffondor.

-merci pour ce soir nathan...c'était super et tu mas permis de penser à autre chose.

Je lui fis un calin et je montais les escaliers et je ne regardais pas vers l'arrière. Je crois que je n'étais pas prete...pas du tout meme.
Revenir en haut Aller en bas

HOMINUM REVELIO

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une nuit de repos   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nuit de repos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» La nuit du renouveau.
» MON REPOS 50 CARREFOUR!!! SOS!
» Dans la nuit noire (Pollo)
» Une nuit d'ivresse humaine
» [Bande] Gobelins de la nuit
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Harry Potter RPG :: B o n u s :: Archives :: Messages :: Année 2019-2020-